COVID- 19 : sous pression, le Togo envisage de réviser son PND

1
Le Togo obligé de revoir sa copie.

Le Togo envisage d’actualiser son Plan National de Développement (PND 2018-2022). L’ambitieux programme de développement rédigé avec les concours de Dominique Strauss Khan doit être revu sous les effets de la pandémie et, quelque part, pour tenir en compte du pessimisme des agences de notation (S&P et Moody’s). Le FMI table sur une croissance du PIB ramenée à 1% contre 5,3% en 2020 et 7,6% en 2022 prévue par le PND.

Le Togo qui est à la recherche de 4622 milliards de FCFA (7 milliards d’euros) pour financer son plan comptait sur l’appui du secteur privé national à hauteur de 65% et du secteur étranger à 35%.

S’exprimant sur cette question, la ministre-conseillère du Président de la République en charge du Climat des Affaires, Sandra Ablamba Johnson, a estimé que «le PND doit naturellement connaître une actualisation au regard de l’impact qu’engendrera la crise sanitaire actuelle sur l’économie». Dans un contexte de récession économique mondiale, le Togo devra impérativement trouver d’autres alternatives pour secourir son PND. Un programme (élaboré sur 5 ans) qui avait pour ambition initiale de créer 500 000 emplois d’ici 2022.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here