Le Sénat nigérian a approuvé la demande du président Muhammadu Buhari de lever 850 milliards de nairas (2,2 milliards de dollars) sur le marché intérieur, renonçant à un eurobond initialement prévu dans la loi de Finance et rendu difficile par l’impact de l’épidémie du coronavirus sur les marchés financiers internationaux. Le Nigeria compte souscrire jusqu’à 1,6 milliards de milliards de nairas cette année dans un contexte de baisse drastique de ses recettes à l’exportation. Le plan national d’emprunt en nairas vaudra-t-il un eurobond en devises internationales ? Le président du sénat nigérian, Ahmed Lawan apporte un début de réponse: « Les


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis