RDC : le gouvernement instruit la BCC de prendre des mesures contre la dépréciation du franc congolais

0

Placé devant le fait accompli de la dépréciation continue de la devise nationale, le gouvernement de la République démocratique du Congo a instruit la Banque centrale du Congo (BCC) de prendre des mesures courageuse pour arrêter la descente du franc congolais aux enfers.
À cet effet, le Comité de conjoncture économique a passé en revue la situation économique du pays au cours de sa réunion  hebdomadaire, tenue  mercredi 29 avril 2020 à la Primature.

“Le gouvernement suit de très près la situation pour contenir les paramètres macroéconomiques dans des fourchettes acceptables. Le  gouverneur de la Banque centrale a été instruit d’actionner les mécanismes nécessaires pour stabiliser le taux de change de la monnaie nationale qui connaît des fluctuations du fait,  notamment, de la morosité de l’économie mondiale suite aux effets néfastes de la maladie à Coronavirus”, a annoncé le vice-Premier ministre en charge du Budget.

Lui et le ministre des Finances ont reçu du Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba des instructions pour contenir les dépenses publiques dans la marge des recettes réalisées.

S’agissant du  secteur minier, la note présentée par le ministre des Mines, Willy Kitobo, au Comité de conjoncture, a révélé que, malgré la crise causée par la pandémie de. COVID-19, la production minière,  bien que faible, génère quand même des recettes. 

Cette réunion traditionnelle du Comité de conjoncture,  conduite par le Premier ministre Ilunga, a connu la participation du vice-Premier ministre chargé du Budget, Jean-Baudoin Mayo, de sa collègue du Plan, Elysée Munembwe, du ministre du Commerce extérieur, Jean-Lucien Busa, de la ministre de l’Economie, Acacia Bandubola, du ministre des Mines Willy Kitobo, du vice-ministre des Finances, Junior Mata ainsi que celle du gouverneur de la Banque centrale du Congo, Déogratias Mutombo.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here