La BID et l’ITFC lancent une plateforme d’apprentissage en ligne pour la préparation et la réponse à la Pandémie de COVID-19 dans les Pays Africains

0

La Banque islamique de développement (BID) et la Société internationale islamique de financement du commerce (ITFC), en collaboration avec leur partenaire, la Société marocaine d’Anesthésie, d’Analgésie et de Réanimation (SMAAR), ont développé une plateforme en ligne pour faciliter l’apprentissage et le partage des connaissances entre les équipes médicales des pays africains membres la BID. L’objectif étant de renforcer les capacités des pays membres et de les aider à résister à l’impact socio-économique de la pandémie COVID-19. L’initiative, qui a été développé dans le cadre du mechanism ‘Reverse Linkage’ de la BID et du Programme ‘Arab Africa Trade Bridges’ (AATB), a été inaugurée avec succès par un premier webinaire réunissant plus de 130 médecins, réanimateurs, urgentistes et membres de comités nationaux de 17 pays africains, axé sur la préparation et la réponse à la pandémie, en tirant parti de l’expertise internationale dans ce domaine.

L’un des partenaires clefs de cette initiative n’est autre que le Royaume du Maroc, membre fondateur du programme AATB, qui  a lancé plusieurs autres initiatives pour contrer l’impact du COVID-19 dans les pays africains et arabes.

L’initiative a plusieurs objectifs. Tout d’abord, elle permet de renforcer les capacités du personnel médical des pays africains en matière de protocoles et d’approches de prise en charge des patients atteints du  COVID-19  et de partager  les connaissances et en tirant parti de l’expertise internationale. Il permet également de créer une discussion autour les principaux défis auxquels sont confrontés les pays participants et de réfléchir ensemble aux meilleures solutions à adopter. En outre, l’initiative facilitera le dialogue et la collaboration étroite entre les décideurs et les praticiens dans les pays participants.

Mr. Amadou Thierno Diallo, Directeur Général par intérim Global Practices a la BID, a déclaré : « Pour combattre la Pandémie du COVID19, le partage d’expérience, le transfert de l’expertise technique ainsi que le développement des capacités humaines et institutionnelles ont autant d’importance que la fourniture d’équipements et produits sanitaires. La coopération sud-sud est un moyen efficace et rapide pour atteindre ces objectifs »

Le premier webinaire, qui s’est déroulé le samedi 26 Avril, s’est concentré sur les soins à apporter aux patients atteints de coronavirus, la détection, modalités de classement des cas, suivi et interventions à apporter selon les cas. Plus de 130 médecins, réanimateurs, urgentistes et membres de comités nationaux d’Algérie, du Bénin, Burkina Faso, Cameroun, les Comores, Djibouti, Gabon, Guinée, Côte d’Ivoire, du Mali, Mauritanie, Maroc, Niger, Sénégal, Tchad, Togo et de Tunisie ont pu partager leurs expériences et créer des discussions autour de la gestion de la pandémie de COVID 19.

Le webinaire a été organisé en collaboration avec la Société Marocaine de Médecine d’Urgence (SMMU), la Société Marocaine de Simulation Médicale (SIM), le Croissant Rouge Maroc (CRM), la Société d’Anesthésie Réanimation d’Afrique noire francophone (SARANF), la Société Tunisienne d’Anesthésie d’Analgésie et de Réanimation (STAAR) et la Société Algérienne d’Anesthésie, de Réanimation, de Soins intensifs et des Urgences (SAARSIU).

Le deuxième Webinar aura lieu le 2 mai 2020, de 10h à 14h (GMT) ; et sera accessible à tous les opérateurs du secteur de la santé dans les pays Africains en connectant sur les réseaux Sociaux de l’ITFC ou de l’AATB.

M.Noordali, COO de ITFC a déclaré «Covid-19 a dramatiquement affecté nos vies et nous a forcés à adopter la nouvelle normalité. Le monde que nous avons vécu jusqu’à présent est en faillite socio-économique. Nous devons changer la façon dont nous échangeons entre nous et revoir nos modèles socio-économiques. Nous devons prendre en compte d’autres paramètres plus axés sur la préservation de l’environnement et du bien-être social. Nous sommes locataires sur cette planète et non le maître sur terre et il est de notre devoir et de notre obligation de contribuer à la garder propre, saine et habitable pour la transmettre aux générations à venir.

En attendant de trouver la meilleure façon de communiquer, de travailler et d’opérer dans ce contexte de crise, nous devons rester unis et forts pour traverser cette phase ensemble.

Nos sincères gratitudes à tous les vrais héros, le personnel de la santé, pour leur dévouement et leurs sacrifices inébranlables. »

La plateforme d’apprentissage en ligne facilite l’organisation de formations en ligne, de réunions de coordination et de suivi, mais aussi le partage des meilleures pratiques. Elle permet également aux professionnels de la santé des pays membres de la BID d’apprendre et de bénéficier des expériences des pays qui ont déjà fait des progrès significatifs dans la gestion sanitaire et économique de la crise COVID-19, tant en Afrique que dans le monde.

###

A propos du programme ‘Arab-Africa Trade Bridges’ (AATB)

L’AATB est un programme multi-donateurs, multi-pays et multi-organisations, qui vise à promouvoir et à accroître le commerce et l’investissement entre les pays africains et arabes, à soutenir le financement du commerce et l’assurance-crédit à l’exportation et à améliorer les outils de renforcement des capacités existants en matière de commerce. Le programme se concentre spécifiquement sur les secteurs clés de l’agriculture et des industries connexes, notamment le textile, l’industrie de la santé, y compris les produits pharmaceutiques, les infrastructures et transports, ainsi que la pétrochimie, les équipements et technologies de construction.

À propos de la Société Internationale Islamique de Financement du Commerce (ITFC)

La Société Internationale Islamique du Financement du Commerce (ITFC) est un membre du groupe de la Banque Islamique de Développement (BID). Elle a pour vocation de faire progresser le commerce entre les Pays Membres de l’OCI, permettant en définitive de contribuer à son objectif prioritaire visant à améliorer les conditions socio-économiques des personnes à travers le monde. Démarrant ses activités en janvier 2008 (Muharram 1429H), l’ITFC a depuis renforcé toutes les opérations de financement commercial qui étaient gérées par différents guichets du groupe de la BID. L’obtention de la notation de A1 de Moody’s démontre l’efficacité de la prestation de la Corporation en répondant rapidement aux besoins du client dans un contexte obéissant aux lois du marché.

Depuis 2008, l’ITFC a fourni plus de 51 milliards de dollars pour financer le commerce dans les Pays Membres de l’OCI, faisant de la Corporation le premier fournisseur de solutions commerciales pour répondre aux besoins des Pays Membres de l’OCI. En endossant le rôle de catalyseur du développement commercial parmi les Pays Membres de l’OCI et au-delà, la Corporation permet aux entités des Pays Membres d’accéder plus facilement au crédit commercial et leur fournit les outils de renforcement de leur capacité en matière de commerce, ce qui leur permet d’être compétitives sur le marché international.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here