Cameroun : le Guichet Unique s’arrime au télétravail en riposte au COVID-19

0

L’institution dédiée pour la facilitation des opérations du commerce extérieur met un accent sur la digitalisation des procédures en s’arrimant au télétravail en vue de lutter contre la propagation de la pandémie.

La crise sanitaire actuelle impose un nouveau mode de fonctionnement aux entreprises qui doivent à la fois concilier les exigences de sécurité, de productivité, de rentabilité et de compétitivité. Un contexte peu favorable à l’environnement des affaires et qui impacte sur les activités économiques et dont la facilitation du commerce extérieur qui englobe les activités d’importation et d’exportation des marchandises pourrait être particulièrement touché.

Face à cette double exigence sanitaire et économique, les entreprises multiplient des stratégies, en mettant l’innovation au centre de l’activité. Il en est par exemple du Guichet unique des opérations du commerce extérieur (GUCE) dont l’arrimage au télétravail, une option qui répond à la fois à l’exigence de lutter contre la propagation du COVID-19 et de la continuité des activités.

« Dans le cadre de la riposte contre la pandémie du COVID-19 et conformément aux mesures d’hygiène prescrites par le Président de la République et relayées par le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, le Guichet unique des opérations du commerce extérieur rappelle aux usagers, en l’occurrence, les chargeurs, les transitaires, les consignataires, les partenaires et tous les utilisateurs de la plateforme e-Guce que les services qu’ils utilisent actuellement restent accessibles sur internet, donc adaptés en télétravail », a indiqué le Directeur Général du GUCE, Isidore Biyiha.

En d’autres termes, sauf pour des cas spécifiques, « il est fortement recommandé de limiter les déplacements physiques vers le GUCE pour privilégier l’utilisation des outils numériques dans le cadre de la mise en œuvre de la dématérialisation des procédures ».  

De l’avis des usagers, à travers la plateforme e-Force, l’on peut réaliser des procédures dématérialisées ainsi que la solution de paiement électronique pour les droits  et taxes de douanes, de même pour les autres services à valeur ajoutée, en l’occurrence, les services d’assistance, les solutions de paiement électronique et e-Force permettent de réaliser efficacement les formalités du commerce extérieur en respectant les mesures de distanciation sociale.

« En raison de la propagation du Corona virus dans notre pays, les services, les usagers, et l’ensemble du personnel sont invités à se soumettre aux mesures d’hygiène prescrites par le Gouvernement, ainsi que les mesures d’hygiène recommandées par l’Organisation Mondiale de la Santé  (OMS) relatives à la riposte contre la pandémie du COVID-19 », a-t-il précisé.

Après les treize mesures fortes prises en mars dernier par les Autorités visant à freiner la propagation de la maladie,  notamment la fermeture des écoles, la fermeture des frontières, la suspension de regroupement de plus de 50 personnes…, le Chef de l’Etat Paul Biya vient de créer  un fonds de solidarité doté d’un milliard de FCFA destiné à la riposte contre le COVID-19.

Un mécanisme de financement qui intervient dans un contexte où la pandémie prend de plus en plus de l’ampleur au Cameroun avec 223 cas positifs dénombrés dont107 cas actifs pour 6 décès d’après les chiffres communiqué le 1er avril 2020 par le Ministère de la Santé publique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here