Maroc et Covid-19: circulaire pour le paiement des TPE et PME

0
Le ministre de l'Economie, des Finances et de la Réforme de l'Administration, Mohamed Benchaaboun estime que le confinement coûtera au Maroc 6% de croissance PIB en 2020.

Dans le cadre des mesures visant à réduire les répercussions du virus Corona “Covid-19” sur l’économie nationale, le ministre de l’Économie, des Finances et de la Réforme de l’Administration a signé, ce jeudi 26 mars, une circulaire incitant les départements ministériels, les établissements et les entreprises publics à prendre les dispositions nécessaires pour accélérer les paiements au profit des entreprises, en particulier les PME et les TPE. Le but étant de réduire la pression sur la trésorerie de ces entreprises et de leur permettre de remplir leurs obligations financières.

Ces dispositions semblent rejoindre les recommandations de la Confédération marocaine de TPE-PME émises lors de son dernier conseil d’administration extraordinaire dédié à la situation du Covid-19. La Confédération demandait en outre, l’exonération de 100% des charges sociales et de l’impôt sur le revenu des TPE, PME et auto-entrepreneurs pendant la crise. La Confédération proposait aussi de reporter les échéances des déclarations fiscales fixées au 31 mars pour les personnes morales, et au 30 avril pour les personnes physiques et auto-entrepreneurs, y compris le paiement des impôts, et taxes jusqu’à nouvel ordre.

Les membres de la confédération recommandent également de faire bénéficier les TPE-PME et auto-entrepreneurs d’un délai de grâce de 18 mois ainsi que de suspendre par ordonnance l’ensemble des échéances de crédits avec suspension des intérêts. Autant de revendications qui rencontrent une oreille attentive auprès du ministère des Finances.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here