Sous l’effet du COVID -19, la South African Reserve Bank injecte de la liquidité

0

La South African Reserve Bank (SARB)   a décidé de faire recours à la politique d’open market  (vendre  ou acheter des titres) sur le marché monétaire. Dans un communiqué  parvenu à la presse, vendredi 20 mars, la banque a  annoncé une série de mesures d’urgence de liquidités, y compris un taux plus bas pour les banques commerciales d’emprunter de l’argent à la SARB.

Cette initiative, souligne la SARB ,  est destinée à atténuer  le « stress » des banques causés par le virus  qui a déjà contaminé à ce jour 116 personnes dans le pays. «Le taux débiteur des facilités permanentes (le taux auquel la SARB fournit des liquidités aux banques commerciales) sera ajusté plus bas au taux repo, à partir du taux en vigueur du taux repo plus 100 points de base», a mentionné le document.

Cette nouvelle mesure permettra aux banques à faciliter leur flux de liquidité  sur le marché monétaire sans être pénalisées.

Secouée de  plein  fouet par une récession économique, l’Afrique du sud tente ainsi de limiter la crise économique induite par le   COVID-19. Selon certains analystes, le pays de Cyril Ramaphosa va tout droit  vers  une situation économico-financière plus que délicate. Face au contexte, l’agence de notation financière Moody’s a  ramené  ses prévisions de croissance pour  la nation arc-en-ciel  de 0,7 % à 0,4 % en 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here