Fintech & TélécomTélécomsTélécommunications : Baisse de 5% du bénéfice de l’ONATEL...

Télécommunications : Baisse de 5% du bénéfice de l’ONATEL Burkina en 2019

-

Le bénéfice de l’Office national des télécommunications (ONATEL) S.A du Burkina Faso a connu une baisse de 5% au terme de l’exercice 2019 comparé à l’exercice 2018, ont annoncé les dirigeants de cette société de téléphonie basée à Ouagadougou.

Ce bénéfice est passé de 31,814 milliards de FCFA en 2018 à 30,086 milliards  de FCFA durant la période sous revue, soit une contraction de 1,728 milliard de FCFA en valeur absolue. Les responsables de l’ONATEL S.A expliquent cette contreperformance par « l’importance des charges d’intérêts sur emprunts contractés lors du renouvellement des licences ».

Quant au chiffre d’affaires, il est aussi en repli de 3%, passant de  159,027 milliards FCFA au 31 décembre 2018 à 154,061 milliards  de FCFA un an plus tard.

Pour sa part, le résultat d’exploitation s’est établi à 45,759 milliards de FCFA contre  45,955 milliards de FCFA en 2018 (-0,42%).

Le résultat des activités ordinaires a suivi la même tendance baissière à 41,452 milliards de FCFA contre 44,479 milliards de FCFA un an auparavant (-7%).

Durant l’exercice sous revue, la base client de l’ONATEL a continué à se développer et s’est établi à plus de 8,6 millions de clients actifs. L’activité mobile demeure toujours le fer de lance de la société, puisqu’elle génère plus de 8,5 millions de clients, en progression de 12% par rapport à 2018.

En revanche, le parc du fixe s’est replié, s’établissant à 75.291 abonnés en 2019 à 76.760 en 2018.

Quant au parc internet (fixe et mobile), il a poursuivi sa progression durant la période sous revue (+12%), atteignant 2.834.450 clients (+8%).

En guise de dividende, le conseil d’administration de la société compte proposer à l’Assemblée Générale des actionnaires, la distribution d’un dividende brut ordinaire de 442,38 FCFA  pour chacune des 68 millions d’actions composant le capital social. Ce dividende sera mis en paiement à partir du premier juin 2020.

L’ONATEL S.A est un opérateur global de télécommunication au Burkina Faso. Il a comme principaux actionnaires le groupe Maroc Télécom qui contrôle 61% du capital et l’Etat Burkinabé les 16%. Le reste du capital est détenu par de petits porteurs à travers la Bourse Régionale des valeurs mobilières où la société est cotée.

Albert Savana
Journaliste depuis 20 ans dans la presse économique africaine  et auteur de plusieurs enquêtes et reportages. A couvert plusieurs sommets de l’Union Africaine, de la Commission économique africaine et de la Banque Africaine de Développement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X