Coronavirus: grosse pertes en vue des compagnies aériennes africaines

0

L’International Air Transport Association (IATA) a indiqué que la «pandémie» du coronavirus  va entraîner une perte d’environ 40 millions de dollars aux compagnies aériennes africaines.

S’exprimant mercredi 4 mars à Addis-Abeba  en marge d’une conférence aéronautique, l’envoyé spécial de l’IATA en Afrique, Raphael Kuuchi, a indiqué que cette “pandémie” sera un coup dur pour les compagnies aériennes du continent.

Ces dernières, souligne-t-il, sont  souvent en difficulté et comptent  sur des routes chinoises lucratives pour financer leur expansion. L’IATA prévoyait en décembre que les compagnies aériennes africaines subiraient une perte d’environ 200 millions de dollars cette année, comme en 2019.

Pour sa part, Tewolde GebreMariam, PDG d’Ethiopian Airlines, plus grand transporteur africain, a déclaré que le virus avait réduit la demande des passagers.

« La demande de transport aérien pour Ethiopian Airlines a diminué de 20% en raison de la Coronavirus», a déclaré Tewolde, soulignant que «c’est un grand choc». Le Kenya a interrompu, mardi,  les vols directs depuis les villes du nord de l’Italie (Vérone et Milan)  qui se dirigent généralement vers la côte kenyane. Le nord de l’Italie a connu le plus grand groupe de cas de coronavirus en Europe.

Le mois dernier, Kenya Airways et RwandAir ont suspendu tous les vols à destination et en provenance de Chine jusqu’à nouvel ordre. L’Organisation mondiale de la santé a déconseillé aux pays d’interdire les vols.

Les compagnies aériennes du monde entier ont suspendu ou modifié leurs vols après le déclenchement du coronavirus COVID-19, qui a commencé en Chine continentale à la fin de l’année dernière. Ce virus s’est maintenant propagé dans plus de 60 pays à travers le monde.

Selon les statistiques de l’IATA, l’industrie aéronautique devrait perdre  près de 29 milliards de dollars cette année
Le chiffre d’affaires par passager-kilomètre à l’échelle de l’industrie, devrait connaitre une baisse de 4,7%.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here