Sables noirs en Mauritanie : temps sec pour la famille Ghaddé

0
La ministre mauritanienne de l’Environnement et du Développement durable, Mariem Bekaye, avait annoncé, le 20 septembre 2019 que son département a suspendu les autorisations d’exploitation du sable noir dans les zones du littoral.
La puissante famille Ghaddé qui a mobilisé des moyens humains, matériels et financiers considérables dans l’exploration des sables noirs, se trouve aujourd’hui dans l’expectative suite au départ du président Mohamed Abdel Aziz. Elle doit encore patienter jusqu’au mois de juillet 2020 pour être fixée sur le sort qui sera réservé à ses permis suspendus le 17 septembre dernier. La levée de suspension de permis de sables noirs de sa société  Wafa Mining & Petroleum (WMP SA) ou leur


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis