Côte d’Ivoire : 60,500 milliards de FCFA dans l’escarcelle du trésor public

0

La Direction générale du trésor et de la comptabilité publique de la Côte d’Ivoire a obtenu le 25 février 2020 un montant de 60,500 milliards de FCFA (90,750 millions d’euros)  sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) à l’issue de son émission de bons  assimilables du trésor (BAT) à 91 et 182 jours.

Selon l’Agence UMOA-Titres, le montant des soumissions globales des investisseurs s’est élevé à 93,615 milliards de FCFA alors que celui mis en adjudication se situait à 55 milliards de FCFA. Ce qui correspond à un taux de couverture du montant mis en adjudication de 170,21%.

Sur le montant des soumissions, l’émetteur a retenu 60,500 milliards de FCFA et rejeté les 33,115 milliards de FCFA restants, soit un taux d’absorption de 64,63%.

Les BAT à 3 mois sont remboursables le premier jour ouvrable suivant la date d’échéance fixée au 26 mai 2020. Les intérêts sont payables d’avance et précomptés sur la valeur nominale des bons qui est d’un million de FCFA.

Quant aux BAT à 6 mois, leur remboursement interviendra aussi le premier jour ouvrable suivant la date d’échéance fixée au 26 août 2020. Par contre, le paiement des intérêts se fera d’avance et précompté sur la valeur nominale des bons d’un million de FCFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here