Niger : 16,500 milliards de FCFA dans les caisses du trésor public

0

La Direction générale du trésor et de la comptabilité publique du Niger a obtenu le 13 février 2020 sur le  marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) un montant de 16,500 milliards de FCFA (24,750 millions d’euros) à l’issue  de son émission d’obligations assimilables du trésor (OAT) à 7 ans.

Le montant mis en adjudication était de 15 milliards de FCFA. Les investisseurs ont proposé des soumissions globales d’un montant de 31,490 milliards de FCFA. Ce qui donne un taux de couverturedu montant mis en adjudication de 209,94%.

Tous les pays de l’UEMOA ont participé à l’opération à l’exception de la Guinée-Bissau avec des soumissions différentes. Le Togo et le Burkina se retrouvent avec les plus importants montants, soit respectivement 7 milliards de FCFA et 6,225 milliards de FCFA.

Au terme de l’opération d’émission des BAT, le trésor public nigérien a retenu 16,500 milliards de FCFA et rejeté les 14,990 milliards de FCFA restants. Ce qui donne un taux d’absorption de 52,40%.

Le prix moyen pondéré s’est situé à 9967 et le prix marginal à 9875. Quant au rendement moyen pondéré, il s’est établi à 6,56%.

Selon l’agence UMOA-Titres, organisatrice de l’émission, les titres émis sont remboursables le premier jour ouvré suivant la date d’échéance fixée au 14 février 2027. En revanche, les intérêts d’un taux de 6,50% sont payables d’avance et précomptés sur la valeur nominale des bons qui est d’un million de FCFA.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here