Le trafic conteneurs au Port autonome de Lomé (PAL) a franchi la barre d’1,5 millions d’EVP en 2019, contre près de 1,4 millions l’année précédente.

L’information a été donnée mardi 28 janvier par Fogan Adegnon, le directeur général, en marge des Journées Portes Ouvertes de la Société chargée de l’exploitation du guichet unique pour le commerce extérieur. Et d’indiquer, par ailleurs, que le trafic de marchandises de la plateforme portuaire de Lomé est passé de 22,117 millions de tonnes à 22, 610 millions sur un an.

Pilier de l’axe 1 du Plan national de développement (PND) qui vise à faire de Lomé un hub logistique d’excellence et un centre d’affaires de premier ordre dans la sous-région, le port togolais connait depuis 2014, une dynamique nouvelle avec la mise en service de nouvelles infrastructures.

En rappel, la société Lomé Container Terminal (LCT), détenue à parts égales par Global Terminal Limited et China Merchants Holdings, y a investi pas moins de 324 millions d’euros pour la mise en place d’un terminal de transbordement d’une capacité annuelle de 2,2 millions de conteneurs, juste après l’inauguration d’un troisième quai ayant nécessité 457 millions d’euros du groupe Bolloré.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here