Guinée-Bissau : Forte réduction de l’excédent du solde de la balance des paiements en 2018

0

L’excédent du solde global de la balance des paiements de la Guinée-Bissau a enregistré une forte réduction de 9,731 milliards de FCFA (14,596 millions d’euros) en 2018, selon les données du Comité national de la balance des paiements (CNBP) du ministère bissau-guinéen de l’économie et des finances.

Le solde global de la balance des paiements a dégagé un excédent de 8,887 milliards de FCFA en 2018 contre en 18,618 milliards de FCFA en 2017, avec les entrées nettes de 19,592 milliards de FCFA au titre du compte financier. Il faut souligner que par rapport à 2016 où il s’établissait à 33,846 milliards de FCFA, l’excédent de ce solde global est en régression constante.

Selon le CNBP, la  réduction de l’excédent du solde global de la balance des paiements en 2018 résulte d’une détérioration du solde des transactions courantes et de capital.

Le solde du compte courant est ressorti déficitaire de 30,068 milliards de FCFA contre un excédent de 2,252 milliards de FCFA enregistré en 2017, en raison du déficit de la balance du revenu primaire dont l’impact a été atténué par l’amélioration du solde de la balance du revenu secondaire.

Quant aux échanges de biens, ils ont dégagé un excédent de 25,706 milliards de FCFA en 2018 contre 28,301 milliards de FCFA en 2017, en rapport avec une baisse des importations plus importantes que celle des exportations. Le déficit de la balance des services est ressorti relativement stable à 69,422 milliards de FCFA en 2018.

Le compte du revenu primaire s’est sensiblement détérioré présentant un déficit 28,407 milliards de FCFA contre un excédent de 8,399 milliards de FCFA, en liaison avec les transferts exceptionnels de revenus réalisés par les exportateurs de bois.

Selon le CNBP, les entrées nettes au titre du compte du revenu secondaire ont augmenté, passant de 35,396 milliards de FCFA  en 2017 à 42,054 milliards de FCFA  en 2018, en rapport avec la hausse des ressources reçues au titre de la coopération internationale. L’accroissement des transferts des migrants a aussi contribué à cette tendance.

L’excédent du compte de capital a enregistré une baisse importante pour se situer à 23,405, milliards de FCFA  contre 60,581 milliards de FCFA  en 2017, en liaison avec la remise de dettes exceptionnelles enregistrées un an plus tôt.

« A fin 2018, signale le CNBP, la position extérieure globale nette s’est établie à -115.274,5 millions contre -104.331,7 millions en 2017, soit une détérioration de 10.942,7 millions, en rapport avec une hausse des passifs plus important que celle du stock de actifs ».

L’analyse de la structure géographique de la position extérieure globale nette de la Guinée-Bissau à fin 2018, fait ressortir une situation débitrice avec la Zone Euro

(36,963 milliards de FCFA), les autres pays de l’UEMOA (149,886 milliards de FCFA) et une situation excédentaire avec les pays des autres régions du monde (71,575 milliards de FCFA).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here