Habitat : 1,445 milliard de FCFA de dettes à rembourser par la CRRH-UEMOA le 3 janvier 2020

0

La Caisse régionale de refinancement hypothécaire de l’Union économique et monétaire ouest africaine (CRRH-UEMOA) paiera le 3 janvier 2020 à ses créanciers un montant global net d’impôt de 1, 445 milliard de FCFA (2,167 million d’euros) en remboursement de son emprunt obligataire dénommé CRRH-UEMOA 5,85% 2016-2026, ont annoncé les responsables de cette structure basée à Lomé au Togo.

Ce montant représente à la fois les intérêts semestriels pour un montant de 419,737 millions de FCFA et le remboursement partiel du capital de l’emprunt de 1,025 milliard de FCFA.

La CRRH-UEMOA avait émis, du 23 novembre au 22 décembre 2016, sa sixième émission obligataire par appel public à l’épargne sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) pour un montant de 20, 5 milliards de FCFA.  Le prix de l’obligation avait été fixé à 10 000 FCFA avec un taux d’intérêt annuel de 5,85% net d’impôt.

Le montant sollicité était destiné aux opérations au refinancement des prêts au logement en faveur des banques actionnaires de la CRRH-UEMOA. A ce titre, quatre banques actionnaires issues des pays de l’UEMOA avaient bénéficié d’un refinancement adossé à cet emprunt. Les cinq premiers emprunts de la CRRH-UEMOA, d’un montant total de 85,662 milliards de FCFA ont permis de refinancer les prêts à l’habitat consentis par 29 banques actionnaires couvrant les huit  pays de l’Union.

Dotée d’un capital de 9 143 970 000 de FCFA au 30 juin 2018, la CRRH-UEMOA est un établissement financier contrôlé à 59% par 56  banques commerciales de l’UEMOA et 41% par  quatre  institutions financières : la Banque ouest africaine de développement (BOAD),  la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC), de Shelter Afrique et de la  Société financière internationale (SFI) une filiale du groupe de la Banque mondiale. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here