France : Jean-Paul Delevoye, pion de la Françafrique, démissionne

0

 Mis en cause après la révélation de plusieurs omissions dans sa déclaration d’intérêts, le haut-commissaire français aux retraites, Jean-Paul Delevoye, a décidé de démissionner de son propre chef  selon un communiqué de l’Elysée.

Réputé ami de nombre de dirigeants africains, l’homme, qui avait l’oreille de Macron sur les affaires du continent, est membre de la Fondation Brazzaville, structure dédiée à l’environnement et dirigée par  Jean Yves Olivier, haute figure de Afrique australe des années 80 et 90.

  Selon nos sources,   l’article du journal français Libération du week-end  dernier consacré à «la face cachée du defensseur de l’écologie   Denis Sassou Nguessan» aurait  provoqué  la colère de Emmanuel Macron  contre Jean  Yves LEDRIAN et J.Paul  Delavoye.

Car le chef de l’état Français découvrait que son collaborateur qui defrayait déjà la chronique était membre consultatif d’une fondation financée par le régime de Brazzaville .Il ne l’a jamais mentionné dans ses déclarations d’intérêt comme l’exige la constitution Française pour les personnes promues à de hautes fonctions. Une omission de trop,   indique une source proche de l’Elysée .

Suite à ces révélations, plusieurs voix 

réclament  l’ouverture d’une enquête sur ce qui est qualifié de mélange de genre indigeste. «La participation à la fondation Brazzaville doit être clarifiée»?  fait observer le député Louis Alliot proche de Marine Lepen .

La question que nous nous posons après cette révélation est celle de savoir si le désormais ex collaborateur de Emmanuel Macron a t-il été rémunéré par Jean Yves Ollivier ? Était-il au courant du financement de l’orchestre de Anne Gravoin Valls par le marchand d’arme Ichikowitz sur la période de son mandat au sein du conseil consultatif de la fondation Brazzaville?  

 Le feuilleton Jean Paul Delevoye met en lumière la puissance des réseaux de la Françafrique. 

           Rodrigue Fenelon Massala

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here