Sénégal : La production industrielle renoue avec la hausse en octobre

0

Après des baisses respectives de 5% et 4,6% aux mois d’août et septembre 2019, la production industrielle du Sénégal a renoué avec la hausse avec 4,7% de réalisation au cours du mois d’octobre 2019, selon les données de l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).

« Ce résultat s’explique par les performances réalisées dans les industries des matériaux de construction, extractives, alimentaires et de production d’énergie », a avancé l’ANSD.

L’activité des industries des matériaux de construction a été boostée de22,5% en octobre en 2019 par rapport à celle du mois précédent du fait de l’augmentation de la production de ciment. Cependant, comparée à la même période de 2018, la production des industries des matériaux de construction a fléchi de 6,7%.

Concernant, l’activité de production des industries extractives, elle s’est accrue de 14,7%. Cette performance notée dans ce secteur est en relation avec la progression de l’activité d’extraction de pierre, de sable, d’argile (+74,5%), de phosphate (+15,6) et de production de sel et de natron (+8,0%).

Par rapport au mois d’octobre 2018, la production des industries extractives a baissé de 2,7%.

Du côté de l’activité de production des industries alimentaires, une bonification de 9,7% est notée, sous l’effet essentiellement de l’amélioration de l’activité de transformation et de conservation des poissons crustacés et mollusques (+133,6%). Toutefois, le recul de l’activité du travail de grains et de fabrication d’aliments pour animaux (-11,3%) a freiné la hausse de la production dans le secteur.

En référence à celle du mois d’octobre 2018, la production des industries alimentaires s’est rehaussée de 2,8%.

La production d’énergie s’est, pour sa part, relevée de 4,3% en octobre 2019. « La bonification de la production d’électricité (+5,5%) et d’eau (+2,2%) explique l’accroissement noté dans cette branche », note l’ANSD. Cette structure ajoute que par rapport à la période d’octobre 2018, la production d’énergie s’est redressée de 6,0%.

Selon l’ANSD, le retrait de la production des industries du papier et du carton, mécaniques et chimiques a ralenti la croissance de la production dans l’industrie durant la période sous revue.

En effet, l’activité de production des industries du papier et du carton a fortement chuté de 97,5%, en raison de l’absence de fonctionnement de la principale unité dans cette branche.

En comparaison avec celle du mois d’octobre 2018, l’activité de production des industries du papier et du carton s’est fortement rétrécie (-91,6%).

Pour sa part, l’activité de production des industries mécaniques s’est réduite de 37,9% imputable à une contreperformance conjointe des activités de production sidérurgique (-15,6%) et de fabrication des autres ouvrages en métaux (-49,2%).

En référence à celle d’octobre 2018, l’activité de production des industries mécanique a diminué de 49,9%.

Au mois d’octobre 2019, l’activité de production des industries chimiques a affiché une baisse de 5,5%. L’ANSD souligne que cette situation est imputable à la baisse de l’activité de fabrication des produits pharmaceutiques (-39,2%) et de peinture et vernis (-17,2%). Tout de même, il est noté une hausse de l’activité du raffinage pétrolier (+18,5%).

Par rapport à ceux d’octobre 2018, l’activité de production des industries chimiques s’est relevée de 10,3%.

Sur un autre registre, l’activité des industries textiles et du cuir est marquée, en octobre 2019, par une absence de production principalement liée au cycle de production. Il faut souligner que l’arrêt de la production dans cette sous branche a été amorcé depuis avril 2019. Mais, l’ANSD signale que, rapportée à celle de la période correspondante de l’année précédente, la production totale des industries textiles et du cuir au cours des dix premiers mois de 2019 s’est redressée de 0,4%.

En glissement annuel, l’activité de production industrielle au Sénégal  a progressé de 1,9% en référence au mois d’octobre 2018. La production totale au cours des dix premiers mois de 2019 s’est aussi améliorée de 2,3%, comparée à celle de la période correspondante de l’année précédente.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here