Le Plan Comores Émergent mobilise 4,6 milliards de dollars à Paris

0
Le président Assoumani Azalai entend inscrire un cycle de développement irréversible pour son pays.

De notre envoyé spécial à Paris, Daniel Djagoué.

Au terme de la Conférence des partenaires au développement des Comores, tenue les 2 et 3 décembre 2019 à Paris, les partenaires bilatéraux et multilatéraux se sont engagés à soutenir le programme de développement des Comores à hauteur de 1,6 milliards de dollars. Les acteurs du secteur privé se sont également engagés à investir aux Comores pour la mise en œuvre du Plan Comores Emergent plus de 2,7 milliards de dollars. Au total, la conférence CPAD a permis de mobiliser plus de 4,3 milliards de dollars pour le financement du Plan Comores Emergent à la grande satisfaction du Président de l’Union des Comores, Azali Assoumani, venu en force, accompagné des principaux membres de son Gouvernement.

« Cette Conférence des Partenaires au Développement de l’Union des Comores est un moment particulièrement important pour le peuple comorien et moi-même, car il doit marquer le point de départ d’une marche irréversible de mon pays vers l’émergence. La mobilisation des financements pour la mise en œuvre de notre Plan Comores Émergent est essentielle pour l’atteinte de notre ambition de placer l’Union des Comores sur une trajectoire haute de croissance, faite de transformation structurelle, de développement des infrastructures, et de richesse partagée pour éliminer la pauvreté dans notre beau pays », a annoncé le Président de la République, M. Azali Assoumani, à l’ouverture de la Conférence.

Intervenant au nom de la France, Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires Étrangères de la France a souligné l’engagement de son pays à appuyer le développement de l’Union des Comores, raison pour laquelle le Président Emmanuel Macron a proposé à son homologue comorien d’accueillir cette conférence. Il a également félicité le gouvernement comorien pour la pertinence du PCE et la capacité à mobiliser les partenaires bilatéraux et multilatéraux. La France s’est engagée à appuyer la mise en œuvre du Plan Comores Émergent d’un montant de 170 millions d’euros

Pour l’essentiel, le gouvernement comorien a présenté le Plan Comores Émergent, les projets phares, les projets structurants, et les projets sectoriels prioritaires, qui visent la transformation structurelle de l’économie comorienne par une croissance inclusive et durable. Un accent particulier a été mis dans les infrastructures de transport (routes, ports, et aéroports) viendraient désenclaver des zones agricoles à fort potentiel et permettraient donc à un plus grand nombre de paysans d’accéder aux marchés. De plus, le . A -multilatéraux ont confirmé leur volonté de renforcer leur appui au développement inclusif des Comores en travaillant avec le Gouvernement, la société civile et le secteur privé. Ils ont noté que l’Union des Comores renoue progressivement avec un rythme de croissance plus soutenue grâce à une plus grande stabilité politique, un cadre macroéconomique sain et des investissements sectoriels bien ciblées, notamment dans l’énergie. Ces engagements traduisent une véritable confiance de la communauté internationale, notamment les investisseurs privés, envers l’Union des Comores. Le succès de la CPAD marque un nouvel élan de dynamisme et de volonté du Gouvernement d’engager les Comores sur la voie de l’émergence. Il témoigne également de l’engagement de ses principaux partenaires, le PNUD, la Banque Mondiale et la France, qui ont accompagné l’organisation de cette conférence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here