Global Gender Summit Kigali 2019: UBA Bank s’associe à la BAD pour garantir l’accès au financement des femmes

0

De notre envoyé spécial à Kigali, Dominique Mabika

En marge du “Global Gender Summit 2019 » ouvert ce lundi 25 novembre à Kigali, plusieurs institutions financières dont United Bank for Africa (UBA) se sont engagées à garantir l’accès au financement aux femmes africaines pour la réalisation de leurs projets.

En tout, cinq conventions ont été signées l’une après l’autre, entre UBA BANK, Attijariwafa bank, le Fonds africain de garantie (AGF), The Bank of Industry, Ecobank et la BAD en appui au programme AFAWA (Affirmative Finance Action for Women in Africa) initié par la BAD.

Ces accords de partenariat avec la Banque Africaine de Développement (BAD), découlent de l’une des trois dimensions qui fait l’objet des travaux de l’édition 2019 du sommet sur le genre: l’intensification des financements innovants. 

En présence de la presse et des différents acteurs, le gouvernement rwandais a fait fort en offrant un pactole d’un million de dollars au programme AFAWA. Un engagement permettant d’affirmer la position du pays qui fait de l’égalité de sexe, sa priorité. A l’occasion, Akinwumi Adesina, président de la Banque Africaine de Développement, a exprimé la détermination et l’engagement de l’institution qu’il dirige, à accompagner les femmes jusqu’à bout de leurs rêves. “Aujourd’hui est un grand jour, je remercie le Rwanda et tous les acteurs présent. Nous allons tous nous connecter pour soutenir les initiatives des femmes. La BAD a signé des accords avec différentes banques, tel qu’avec le Fonds africain de garantie (AGF), 75 % de prêts des femmes seront désormais garantis. D’ici le premier trimestre 2020 les opérations vont démarrer“. 

Avec 24% de femmes entrepreneuses,  l’Afrique enregistre le taux le plus élevé au monde. Un potentiel qui n’est plus à prouver. Les femmes ont su gagner la confiance des institutions, et inciter ces acteurs à s’intéresser à leur cause.  

“La convention que nous avons signé est l’une des routes que UBA construit pour changer le continent. Nous avons confiance et nous croyons aux femmes et en leur potentiel, et c’est donc avec la Banque Africaine de Développement que nous allons travailler pour offrir à toute femme qui en exprime le besoin, l’accompagnement nécessaire. Décision qui permettra d’assurer l’égalité dans le monde de l’entreprenariat et d’en faire une réalité africaine “. Selon  le Directeur Général de UBA BANK, Kennedy Uzoka. 

Le Sommet mondial du genre, organisé tous les deux ans a pour objectif principal de partager les meilleures pratiques et de catalyser les investissements afin d’accélérer les progrès en matière d’égalité des sexes et d’autonomisation des femmes en Afrique et dans le monde.

Plusieurs dirigeants de gouvernement, des institutions de développement, du secteur privé, de la société civile et du monde universitaire ont fait le déplacement à Kigali. L’édition 2019 ferme ses portes le 27 novembre. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here