Sénégal : les investisseurs se ruent massivement sur les obligations du trésor

0

Les investisseurs opérant sur le marché financier de l’Union monétaire ouest africaine (UMOA) ont massivement répondu à l’adjudication d’obligations assimilables du trésor (OAT) à 5 et 7 ans vendredi 8 novembre 2019 avec un important taux de souscription de 394,61%. Selon l’Agence UMOA-Titres, pour un montant mis en adjudication de 50 milliards de FCFA (75 millions d’euros), la direction générale de la comptabilité publique et du trésor public du Sénégal, s’est retrouvée avec 197,306 milliards de FCFA (295,959 millions d’euros) de soumissions globales provenant des investisseurs à l’issue de son émission simultanée d’OAT.

Selon les données de l’agence UMOA-Titres, la grande majorité des investisseurs a orienté ses placements vers les OAT à 5 ans avec 125,896 milliards de FCFA là où les OAT à 7 ans n’ont reçu que 71,409 milliards de FCFA. Mais pour des raisons de coût, le trésor public sénégalais a préféré retenir que 55 milliards de FCFA, en rejetant les 142,306 milliards de FCFA restants soit un taux d’absorption de 27,88%. Contrairement aux investisseurs, les choix de l’émetteur se sont davantage orientés vers les titres avec une maturité longue. Les soumissions retenues se sont ainsi élevées à 35,712 milliards de FCFA pour les OAT à 7 ans et 19,287 milliards de FCFA pour les OAT à 5ans. Le prix moyen pondéré, le prix marginal ainsi que le rendement varient selon la maturité de l’OAT.

Pour les OAT à 5 ans, ils se situent respectivement à 1001, 1000 et 5,95%. Par contre, pour les OAT à 7ans, le prix moyen pondéré, de même que le prix marginal s’établissent à 1000 alors que leur rendement moyen pondéré se situe à 6,15%. Le trésor public sénégalais s’est engagé à rembourser en totalité les OAT à 5 ans le premier jour ouvrable suivant la date d’échéance fixée au 7 juin 2024. En revanche, le paiement des intérêts se fera annuellement dès la première année.

Quant aux OAT à 7 ans, leur remboursement sera aussi le premier jour ouvrable suivant la date d’échéance fixée au 16 septembre 2026. Le paiement des intérêts au taux de 6,15% l’an se fera dès la première année. Entre juin et novembre 2019, soit six mois, le trésor public sénégalais a levé au total 155 milliards de FCFA à raison de 50 milliards de FCFA pour juin, 50 milliards de FCFA pour septembre et 55 milliards de FCFA pour novembre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here