Prix Nobel de la paix 2019 : Et de 11 pour l’Afrique !

0

Les membres du jury de la fondation Nobel (prix Nobel de la paix) ont rendu, vendredi 11 octobre,  leur verdict  pour  l’homme qui a le plus œuvré pour la paix en 2018. 

Pour cette édition de 2019, c’est  le premier  ministre éthiopien, Abiy Ahmed , qui remporte la palme, portant  ainsi  le nombre de couronnement à 11 prix Nobel pour l’Afrique, depuis 1960.

Après celui décerné à l’ex-chef de tribu , et ancien président de l’ANC , Albert john , en 1960.

De la distinction conjointe de  Nelson Mandela   et Frederik Willem de Klerk  en 1993.

En passant par Monseigneur Desmond Tutu, l’archevêque sud-africain en 1984 ou encore de Koffi Annan, ancien secrétaire national des nations unies, en 2001.

Pour   la présidente du comité Nobel norvégien, Berit Reiss-Andersen , ce sacre vient récompenser les  efforts du  lauréat  qui a été l’artisan majeur  de la réconciliation  spectaculaire entre son pays et l’Érythrée voisine.

Les deux pays ont renoué leurs relations en juillet 2018 après une guerre sanglante entre 1998 et 2000 et des années d’hostilité.

Âgé seulement de 43 ans, le natif d’Agaro (région d’Oromia en Éthiopie) a beaucoup contribué au renforcement  de l’unité nationale de son pays.

L’ancien ministre des Sciences et des Technologies, a été l’un des maitres d’œuvre de la gestion des violences ethniques qui a longtemps sévi  en Ethiopie.

Ce conflit a  fait état de  plusieurs morts et  plus de 2 millions  de personnes  déplacées.

Parmi ses chefs d’œuvre,  l’homme  qui  est entré en politique en 2010, a décroché, le 7 août 2018, un accord de paix avec la rébellion sécessionniste du Front de libération oromo (FLO), qui était active depuis les années 1970.

Le prix Nobel 2019 a également réussi, en collaboration avec le parlement Ethiopien, à mettre en place, le 26 décembre 2018, une commission de réconciliation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here