Le Nigéria à la recherche de 2,5 milliards de dollars auprès de la Banque mondiale

0

Le Nigeria négocie auprès de la Banque mondiale une nouvelle tranche de prêts concessionnels pour un montant de 2,5 milliards de dollars, selon le site d’information Bloomberg.

« Nous parlons d’un nouvel ensemble de programmes d’environ le même montant, ce qui devrait représenter environ 2,5 milliards de dollars », a déclaré le vice-président pour l’Afrique, Hafez Ghanem.

Le Nigéria a en 2018 reçu 2,4 milliards de dollars de l’institution financière internationale. Le pays a multiplié ses emprunts, du fait aléas des cours du pétrole, pour financer les dépenses de l’État, avec une dette intérieure de 55,6 milliards de dollars et des emprunts extérieurs à 25,6 milliards de dollars. Face à ce fort taux d’endettement, le Nigéria a demandé plus de crédits à faible taux d’intérêt et de longues périodes de remboursement à des institutions.

En avril, la Banque mondiale a abaissé sa prévision de croissance pour le Nigéria pour 2019 de 2,2% à 2,1%, contre 3% initialement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here