A la UneAfrique centrale : des blocages pour l’augmentation du capital...

Afrique centrale : des blocages pour l’augmentation du capital de la BDEAC

-

La Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale n’arrive pas à procéder à l’augmentation de son capital social à 1 200 milliards de FCFA à cause des atermoiements de certains actionnaires de référence. Le récent rapport ne fait pas de mystère au sujet des difficultés dont fait face cette institution bancaire dans le cadre de ses missions. Et pour cause, plus de quatre ans après la résolution n° 178/AGE/54/14 du 24 juin 2014 de l’Assemblée générale extraordinaire de la Banque de développement de l’Afrique centrale (BDEAC) portant augmentation du capital social à 1 200 milliards de FCFA, l’on attend toujours


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis
Achille Mbog Pibasso
Achille Mbog Pibasso, Directeur de rédaction de Financial Afrik, est diplômé en journalisme et en communication d’entreprise. Particulièrement intéressé par l’économie et la finance, c’est également un féru des sujets  politiques. Son expérience d’agencier lui permet de traiter de tous les sujets d’actualité.

ArticlesSIMILAIRES
Nous vous les recommandons spécialement

X