Fitch confirme la note « B+» de défaut émetteur du Rwanda

0

L’agence de notation Fitch Ratings a confirmé la notation par défaut (IDR) à long terme des émetteurs rwandais à «B+» avec perspective stable.
Fitch impute cette note aux doubles déficits budgétaire et courant, son endettement public et extérieur élevé et son faible revenu par habitant. 

L’agence note par contre que ces « faiblesses sont tempérées par des performances macroéconomiques stables, marquées par un potentiel de croissance élevé et une inflation relativement faible, ainsi que par une gouvernance solide et un environnement des affaires favorable ».

« Nous estimons que la dette publique brute (à la valeur faciale) a atteint environ 52% du PIB au cours de l’exercice 19, contre 50% du PIB au cours de l’exercice 18, avec une dette garantie d’environ 7% du PIB. Nous nous attendons à ce que le ratio d’endettement atteigne 55% du PIB au cours de l’exercice 20 et continue d’augmenter à moyen terme » indique Fitch. 

Le déficit de la balance courante du Rwanda devrait s’élever à plus de 10% du PIB en 2019-2020, à mesure qu’une reprise de la croissance intérieure dynamisera davantage les importations, tandis que les paiements d’intérêts extérieurs s’accroîtront et que les revenus générés par les dons seront modérés.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here