A la SNIM, Mokhtar Ould Diaye doit manoeuvrer avec les vents de la conjoncture et les humeurs d'un personnel mécontent.
La Société nationale industrielle et minière (SNIM) de Mauritanie, poumon de l’économie du pays, a un nouveau patron. Il s’agit de l’ancien ministre de l’économie et des finances, Mokhtar Ould Diaye. Ce dernier remplace à ce poste, Hassena Ould Ely, qui n’a duré que le temps d’une rose (moins d’un an, novembre 2019/septembre 2019). L’ex-argentier de l’Etat a été nommé par décret présidentiel à l’issue du conseil des ministres du jeudi 5 septembre 2019. Ould Diaye aura la lourde charge de piloter cette société, détenue à 74% par l’Etat, qui souffre depuis plusieurs années d’une situation financière très délicate. cette


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis