Le PNB et le bénéfice d’Ecobank en repli au premier semestre

0
Ade Ayeyemi, directeur général d'Ecobank Transnational Incorporated

Ecobank Transnational Incorporated (ETI) a enregistré, au premier semestre 2019, un produit net bancaire de 775,68 millions USD contre 910,89 millions un an plus tôt (-14,8%), et des bénéfices de 164,75 millions USD contre 168,54 millions au 30 juin 2018 (-2%).

« Ces résultats sont modestes, mais doivent être appréciés au regard de l’environnement économique difficile dans lequel nous opérons », commente Ade Ayeyemi, le directeur général du groupe bancaire panafricain. « Nous avons eu notre lot de défis à relever sur le plan de la réglementation, de l’activité et de la conjoncture macroéconomique », a-t-il ajouté.

Toutefois, poursuit-il, la banque a maintenu le cap : « mettre en œuvre notre stratégie et, surtout, offrir un service de grande qualité à nos 19 millions de clients en Afrique subsaharienne en leur apportant les solutions et produits financiers répondant à leurs besoins ».

En effet, le groupe basé à Lomé annonce, sur le deuxième trimestre 2019, une augmentation de presque de 1 milliard USD des dépôts de la clientèle qui s’établissent à 16,2 milliards USD. Les prêts recouvrés atteignent 104 millions USD contre 46 millions USD un an plus tôt, « et nous continuons à rechercher des solutions avec les emprunteurs défaillants afin de réduire les créances douteuses. Ces efforts ont contribué à l’amélioration de notre coût du risque qui ressort à 69 points de base contre 256 points de base un an plus tôt ».

Pour 2018, le groupe avait annoncé un bénéficie de plus de 320 millions USD, contre 182 millions en 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here