Kenya : la taxe de vente d’actions exonérée sur l’opération de fusion entre NIC et CBA

0

Le ministère des  Finances du Kenya a dispensé l’opération de fusion entre la National Industrial Credit Bank (NIC) et la Commercial Bank of Africa Limited (CBA) du paiement de la taxe sur les transferts d’actions, selon une information donnée ce week-end par la presse locale.

Le montant exonéré représente 1% de la valeur des actions non cotées transférées. Les actions de l’entité fusionnée sont détenues à 53% par  les actionnaires actuels de CBA, et à 47% par ceux de NIC Bank. « La transaction s’effectue par un échange d’actions entre les deux banques », indique-t-on.

En rappel, c’est en mars dernier que les administrateurs des deux institutions ont acté leur décision de fusion pour mettre sur le marché, à terme, la troisième banque du Kenya et de la région en termes d’activité économique, avec un capital de 4,4 milliards USD et un portefeuille de 40 millions de clients.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here