Le Fonds monétaire international (FMI) a appelé les autorités camerounaises, mercredi, à écarter l’éventualité de nouveaux emprunts à des taux non concessionnels pour préserver la viabilité de la dette publique. « Il est fondamental de ne pas recourir à de nouveaux emprunts non concessionnels et de respecter strictement le plan de décaissement des prêts contractés mais non décaissés pour préserver la viabilité de la dette », indique l’institution dans un communiqué publié sur son site. « Une meilleure hiérarchisation des projets et une efficience accrue des investissements contribueront à répondre aux besoins de développement tout en favorisant une gestion prudente


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Connexion pour les utilisateurs enregistrés
   
Nouvel utilisateur ?
*Champ requis