Nigéria : un ratio minimum de prêts/dépôts imposé aux banques

0
Au Nigeria, les banques commerciales sont désormais contraintes par la Banque centrale de prêter plus aux clients, et de justifier d’ un ratio minimum de prêts/dépôts afin de stimuler l’économie. En effet, dans une note adressée le 3 juillet 2019 aux banques qui exercent dans tout le pays, le directeur du contrôle de la Banque centrale, Ahmad Abdullah, a annoncé que toutes les banques de dépôts sont tenues de respecter un ratio prêts/dépôts minimum de 60% à compter du 30 septembre 2019. « Pour encourager les


Ce contenu est réservé aux membres Premium du site. Si vous êtes déjà abonné, connectez-vous. Les nouveaux utilisateurs peuvent s'inscrire ci-dessous.
 

Nouvel utilisateur ?
*Champ requis