L’Afrique doit moderniser son agriculture (Group OBG)

0

L’Afrique qui dispose 60% des terres arables inexploitées au monde doit impérativement  moderniser son agriculture pour l’intégrée  dans la chaine de valeur mondiale.

Le continent doit également  adopter une nouvelle approche pour booster la  production agricole afin de nourrir sa population, qui sera estimée entre 2 et 3 milliards en 2050.

C’est ce qui ressort du rapport, publié récemment par le cabinet d’intelligence économique Oxford Business Group (OBG).

L’entité a mené une étude sur l’état du secteur agricole africain et ses perspectives de développement à moyen terme, « Agriculture in Africa 2019 ».

Le cabinet a  constaté  que malgré  son immense potentiel agricole, le continent ne contribue qu’à hauteur de 4% de la production mondiale.

Dans  la même optique, le directeur Editoriale Afrique d’OBG, Souhir Mzali, a remarqué  que le rendement agricole en Afrique est très faible alors que 80% de la population travaille dans ce secteur.

« La démographie du continent doit doubler d’ici 2050, le principal défi des années à venir sera d’apporter des solutions adéquates pour former la jeunesse aux besoins futurs du secteur », a mentionné le responsable.

En outre, cette  étude, une première du genre, recommande aux agriculteurs de mieux maitriser les sols, d’utiliser les nouvelles technologies pour  accroitre les rendements  et  de renforcer la logistique agricole (infrastructures, tracteurs modernes …).

Dans les années  à venir, l’agriculture sera un secteur  très attractif  en Afrique à cause d’une demande mondiale croissante.

Le continent  sera  la terre promise des investisseurs agricoles  puisqu’il détient les plus importantes réservent  de terres arables  au monde.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here