Horticulture: Poursuite de la tendance haussière de la production horticole du Sénégal en 2018

0

La production horticole du Sénégal s’accroit d’année en année de 2012 à 2018, selon l’Agence Sénégalaise de promotion des exportations (ASEPEX) qui se base sur les données de la Direction de l’horticulture.

Le Sénégal a ainsi produit 1.446.360 tonnes de fruits et légumes en 2018 contre 905.000 tonnes en 2012, soit une évolution de 59,81%. Par rapport aux réalisations de 2017 qui se situaient à 1.320.399 tonnes, une progression de 9,53% est notée.

En termes d’importance, la production des légumes (1.202.288 tonnes) est près de cinq fois celle des fruits (244.072 tonnes).

Une douzaine de spéculations légumières sont répertoriées par la Direction de l’horticulture (oignon, pomme de terre, tomate industrielle, tomate cerise, melon, haricot vert, gombo, chou pommé, , patate douce, carotte, bissap et aux autres légumes).

L’oignon (434.112 tonnes en 2018 contre 400.000 tonnes en 2017), la pomme de terre (140.000 tonnes en 2018 contre 118.783 tonnes en 2017) et le chou pommé (105.096 tonnes en 2018 contre 76.116 tonnes en 2017) ont les productions les plus importantes.

Concernant la production fruitière, la Direction de l’horticulture a répertorié quatre spéculations (mangues, agrumes, bananes et autres produits fruits). La mangue (128.450 tonnes en 2018 contre 132.000 tonnes en 2017), les agrumes (48.500 tonnes en 2018 contre 45.000 tonnes en 2017) et la banane (31.422 tonnes en 2018 contre 30.000 tonnes en 2017) ont les productions les plus importantes.

Quid de la couverture des besoins du pays ?

Malgré l’importance de la production de certaines spéculations légumières, la couverture des besoins du pays est encore incomplète même s’il faut souligner de véritable progrès. Selon l’ASEPEX, le taux de couverture des besoins pour les légumes de grande consommation en 2018 est 8 mois pour l’oignon, 8 mois pour la pomme de terre et 7,5 mois pour la carotte (17.085 tonnes contre 16.000 tonnes en 2017).
L’ASEPEX se félicite par ailleurs de la hausse des volumes de produits exportés. Selon cette structure, ils ont augmenté de 53,51% durant ces sept dernières années. 

En terme de valeur en devise, l’ASEPEX note qu’une « tonne de fruits ou légumes équivaut à 2 fois celle du coton, 3 fois celle de l’arachide et 22 fois celles des phosphates ».

Le Sénégal a ainsi un potentiel énorme en matière horticole. Il mérite cependant d’être mieux exploité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here