Cameroun : découverte de plus de 500 nouveaux sites miniers

0

Des explorations en cours sur le territoire camerounais avec l’appui de la Banque mondiale font été de la découverte d’un demi-millier de nouveaux sites miniers.

Par Achille Mbog Pibasso

Le programme d’exploration des sites révèle l’existence de nouveaux minerais, plus de cinq cent d’après des estimations du Programme de renforcement des capacités dans le secteur minier (PRECASEM). Cette structure placée sous l’autorité du ministère des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique y mène des études financées par la Banque mondiale (BM).

Dans le cadre de cette opération, trois cent nouveaux gisements de minerais ont été découverts au Cameroun au cours de ces cinq dernières années, dans cinq des dix régions du pays. Une couverture nationale annonce d’autres découvertes, pour plus de cinq cent d’après de récentes données.

Financées à hauteur de 34,8 milliards de FCFA par la Banque mondiale ces études ont permis d’identifier de nombreux minerais. Au terme de cinq années d’exploration, les 1800 échantillons prélevées à partir des roches et des sols ont permis d’identifier 300 sites portants de nombreux minerais, entre autres, l’or, le zinc, le nickel, le manganèse, l’uranium, le rutile.


Ces nouvelles découvertes, expliquent les experts du ministère des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, vont accroître le potentiel minier du sol camerounais connu jusque-là à 40%.

Avec l’appui de la BM, le Cameroun organise du 2 au 4 septembre 2019 à Yaoundé, la Conférence internationale d’investissement des mines et exhibition du Cameroun (CIMEC). Objectif,  « faire du Cameroun une nouvelle destination dans le domaine minier en Afrique ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here