Ghana : la Banque centrale révoque les licences de 347 sociétés de microfinance

0

347 sociétés de microfinance ont vu leurs licences révoqués par la Banque centrale du Ghana (BoG) pour cause de problèmes de liquidités.

Parmi les institutions concernées, 192 étaient insolvables, les 155 autres ayant cessé leurs activités.

Avec cet action, la banque centrale cherche à assainir le sous-secteur de la microfinance confronté à des problèmes de liquidités.

Dans un communiqué, BoG indique que ces actions visent à «protéger la stabilité du système financier et à protéger les déposants concernés».

En conséquence, la Banque du Ghana a nommé Eric Nipah en qualité de séquestre des institutions spécifiées, conformément à l’article 123 (2) de la Loi 930.

Le Ghana se retrouve aujourd’hui avec seulement 137 sociétés de microfinance en règle contre de 566 auparavant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here