Signature d’un accord cadre pour la centrale de Sahofika lors d’une visite officielle en France du Président de la République Andry Rajoelina

0
Les représentants du Consortium de la Nouvelle Energie Hydroélectrique de l’Onive (NEHO), formé par les sociétés Eiffage, Eranove et Themis, lors de la signature de l'accord à Paris le 28 mai 2019. © Eranove

Le Consortium NEHO se félicite de la confiance renouvelée des
autorités malgaches et de la nouvelle avancée du projet

Le Consortium de la Nouvelle Energie Hydroélectrique de l’Onive (NEHO), formé par les sociétés Eiffage, Eranove et Themis, se félicite de la signature aujourd’hui d’un accord-cadre portant sur le projet de la centrale hydroélectrique de Sahofika avec le Ministre de l’Énergie, de l’Eau et des Hydrocarbures de la République de Madagascar, Monsieur Vonjy Andriamanga, en présence de Son Excellence Monsieur le Président de la République Andry Rajoelina, en visite officielle en France.

Le Consortium NEHO a été retenu dans le cadre d’un appel d’offres par les autorités malgaches pour l’étude, le financement, la construction, l’exploitation et l’entretien de cette future centrale de Sahofika. Ce site est situé sur la rivière Onive, à une centaine de kilomètres au sud de la capitale Antananarivo. La future centrale produira plus de 1 500 gigawattheures par an (soit la consommation annuelle moyenne de 2 millions de foyers) avec une puissance installée d’environ 200 mégawatts (MW). La configuration du site et le génie civil retenu permettent d’équiper la centrale avec une puissance de 300 mégawatts dès que les besoins en énergie du pays le nécessiteront.

« Nous sommes très reconnaissants vis à vis des autorités malgaches pour cette confiance renouvelée », déclare Florent Janssen, directeur du développement au sein du groupe Eiffage, qui va construire l’aménagement hydroélectrique de Sahofika.

Cet accord cadre fixe les termes des dernières étapes pour parvenir à la signature du contrat de concession avec le Ministère de l’Énergie, de l’Eau et des Hydrocarbures et du contrat d’achat d’électricité avec la société nationale d’électricité JIRAMA d’ici la fin du mois d’août prochain.

« La centrale va non seulement augmenter la production d’électricité à Madagascar pour accompagner la croissance économique et le développement social, mais va aussi contribuer de façon significative à l’équilibre économique et financier du secteur de l’électricité, avec une énergie compétitive et durable. Avec le projet de Sahofika, la part d’énergie verte dans le mix énergétique de Madagascar sera à terme prépondérante », explique Marc Albérola, directeur général du groupe Eranove, co-développeur du projet et qui sera l’opérateur de la centrale pendant la durée de la concession.

Ce projet marque donc une étape importante pour résoudre le défi énergétique de Madagascar. Il va permettre d’accroître sensiblement la capacité de production d’électricité interconnectée du pays, actuellement estimée à 400 MW installés pour 270 MW effectivement disponibles.

« Le projet permettra également de résorber le déficit chronique sur le réseau interconnecté d’Antananarivo et de répondre à la croissance de la demande pour tout le pays (estimée entre 2300 et 3300 GWh/an à l’horizon 2030 selon les données d’une étude financée par la Banque mondiale) », conclut Tas Anvaripour, directrice générale du groupe Themis, qui mobilise le financement nécessaire au projet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here