Cameroun : MTN revendique 48 % des parts de marché de la téléphonie mobile

0

La filiale camerounaise du Groupe sud africain Mobile telephon networks (MTN) déclare contrôler 48 % des parts de marché de téléphonie mobile au Cameroun, avec 8,7 millions d’abonnés.

Par Achille Mbog Pibasso

La première moitié de l’année se caractérise par des chiffres consolidés pour MTN qui contrôle près de la moitié du nombre d’abonnés de la téléphonie mobile au Cameroun. Un retour à la « croissance » de filiale locale qui réalise « une excellente performance commerciale au premier trimestre 2019, marquée par une forte augmentation de sa clientèle constituée de 8,7 millions d’abonnés au 31 mars 2019, soit plus d’un million de nouveaux abonnés recrutés en 3 mois ».  

Selon des sources internes, cette croissance est portée par la forte accélération des ventes de Data et par les rentrées du Mobile Money, ce moyen de paiement de MTN Cameroon poursuit « son développement exponentiel avec près de 500.000 nouveaux comptes ouverts au premier trimestre 2019 et un réseau de distribution dynamique reposant désormais sur plus de 30.000 points de vente à travers le pays » a annoncé l’entreprise le 13 mai 2019 dans un communiqué parvenu à Financial Afrik.

Tout en renforçant son leadership avec près de 48% de parts du marché des télécommunications dans le pays, MTN Cameroon consolide ainsi le redressement de sa courbe de performance amorcé à la fin de l’année 2018. « Nous sommes fiers de retrouver le chemin de la croissance et reconnaissants à l’endroit de nos clients pour la confiance sans cesse croissante qu’ils placent en MTN. Leur satisfaction est au cœur de notre stratégie » a confié le directeur général de MTN Cameroon, Hendrik Kasteel. En tout état de cause, a-t-il précisé « nous continuerons de travailler avec abnégation pour rendre leurs vies toujours plus radieuses avec des solutions innovantes, simples et accessibles, répondant à leurs besoins de communication ».

Un retour vers la croissance qui est le résultat d’un ensemble de facteurs déterminants, entre autres, une stratégie plus centrée sur la satisfaction de la clientèle, une nette amélioration de la qualité du réseau, certifié par l’agence mondiale Ookla comme étant le réseau le plus rapide au Cameroun et un environnement règlementaire plus stable.

Toutefois,  l’entreprise reste affectée par la situation sociale tendue dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, où elle contrôle 60% du marché.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here