Cameroun: convocation immédiate dans l’affaire Nexttel

0
Le milliardaire camerounais Baba Danpullo dans un bras de fer coûteux avec ses partenaires vietnamiens.

Les autorités camerounaises ont décidé de prendre à bras le corps l’affaire Nexttel en vue d’une solution satisfaisante pour les parties. Ainsi, le 7 mai 2019, le Directeur du Cabinet du Premier ministre, en application d’un arrêté pris par le Premier Ministre, a convoqué une réunion interministérielle sur le litige opposant Viettel Global et Bestcam de l’homme d’affaires Baba Danpullo autour de l’administration et la gestion de Viettel Cameroun. L’accélération du dossier fait suite à la visite officielle de l’envoyé spécial du Premier ministre vietnamien.

En recevant l’émissaire vietnamien, le premier ministre, Dion Ngute, s’était dit préoccupé par la protection des investisseurs étrangers vietnamiens et s’est engagé à mettre en place un groupe de travail interministériel chargé de résoudre le différend dans la coentreprise Nexttel ”.

Le Vietnam a rapidement accueilli favorablement la décision positive du gouvernement camerounais et s’attend à ce que “les droits légaux d’exécution de Viettel Global dans l’entreprise commune Nexttel soient rétablis immédiatement après la réunion du groupe interministériel dans l’après-midi du 10 Mai”, a déclaré un représentant de Viettel Global.

La partie vietnamienne qui déclare avoir contribué à hauteur de 70% du capital de la coentreprise (pour un montant d’environ 400 millions USD) reproche à son partenaire camerounais d’avoir ordonné à toutes les filiales de retirer de l’argent et de le déposer sur le compte de la société Bestcam, conduisant à la décision du Viettel Global de se retirer du Cameroun.

De nombreux analystes nationaux et internationaux estiment que le retrait de Viettel Global du marché camerounais aura des conséquences très néfastes sur l’environnement des investissements, affectant directement et indirectement 100 000 emplois pour le Cameroun dans l’ensemble du pays, ainsi que les programmes de protection sociale mis en œuvre par Nexttel, dont 15 000 Camerounais recevant un traitement médical gratuit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here