Djibouti signe un protocole d’accord avec l’African risk capacity

0

Le gouvernement de Djibouti et la Mutuelle panafricaine de gestion des risques (African risk capacity, ARC) ont signé ce lundi à Addis-Abeba, un protocole d’accord portant sur les relations entre le pays et l’organisation mise en place depuis 2012 par l’Union africaine.

« La signature de ce protocole d’accord avec l’ARC témoigne de notre engagement à élaborer une stratégie globale de gestion des risques qui couvre les catastrophes climatiques et les autres catastrophes naturelles », a indiqué Sirad Oumar Abdou Kader, secrétaire général du ministère de l’Intérieur de Djibouti et président du Comité technique de gestion des risques et catastrophes du pays, signataire de l’accord avec Mohamed Beavogui de l’ARC.

Paraphé lors de la septième édition de la Conférence des parties de l’ARC qui se tient depuis dimanche dans la capitale éthiopienne, le document vise, en effet, à faciliter la collaboration entre l’institution panafricaine et le gouvernement de Djibouti. Et à définir les conditions qui régiront cette coopération afin de faire face aux conséquences des évènements météorologiques dits extrêmes dans le pays.

En rappel, le pays avait déjà signé le 13 mars 2019, un protocole d’accord portant sur le programme de travail pour le renforcement des capacités nationales. Le processus de ratification de l’accord portant création de la Mutuelle est annoncé pour être finalisé « très prochainement ».

Par Nephthali Messanh Ledy, Envoyé spécial à Addis-Abeba

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here