Kenya : CBA accepte l’offre de fusion de NIC Bank

0

Les dirigeants de la banque kényane Commercial Bank of Africa Limited (CBA) ont annoncé leur acceptation de l’offre de fusion faite depuis plusieurs mois par la National Industrial Credit Bank (NIC).

En effet, c’est le 15 mars 2019 que les administrateurs des deux institutions bancaires se sont mis d’accord pour une fusion. Cette dernière interviendra avant la fin de l’année 2019, indique-t-elle.

L’entité qui découlera de cette fusion devra se positionner comme la troisième banque du Kenya et de la région en termes d’activité économique, avec un capital de 4,4 milliards USD, et 40 millions de clients dans 5 pays tels que le Kenya, la Tanzanie, l’Ouganda, le Rwanda et la Côte d’Ivoire.

Selon un communiqué publié à cet effet, les 34 actionnaires actuels de la CBA détiendront 53 % des parts de la nouvelle organisation, tandis que ceux de NIC Bank en auront pour 47 %. « À la suite de l’opération d’échange d’actions, il est proposé que le groupe NIC acquière le contrôle exclusif de CBA et de ses filiales », précise le communiqué de CBA.

Pour l’instant, certaines conditions restent encore à être précisées pour obtention de la validation des actionnaires et de l’autorité de régulation kényane.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here