Malawi : le FMI prévoit une croissance économique de 5% en 2019

0
Lilongwe Malawi Streets est l'une des rues les plus prisées de la capitale du Malawi.

Le Fonds monétaire international (FMI) a publié, le 14 mars 2019 dans un communiqué, ses perspectives économiques pour le Malawi où l’institution prévoit une croissance économique d’ environ 5% en 2019.

Cette croissance, précise-t-il, sera due au rebond de l’agriculture et à une amélioration de la production d’électricité. « À moyen terme, la croissance pourrait encore atteindre 6 à 7% », estime le FMI dans son communiqué, justifiant cette hausse par les projets d’infrastructure planifiés par les autorités et qui visent à soutenir une croissance durable et à réduire la pauvreté, notamment la production d’électricité, la diversification des cultures, un meilleur accès au financement et un climat des affaires amélioré.

En outre, le FMI table sur une inflation qui devrait s’atténuer à 8% à la fin de 2019, ce qui convergerait progressivement pour atteindre 5% à moyen terme.

Préserver la viabilité de la dette

Le Fonds a soulevé, par ailleurs, que lors de la réalisation des projets d’infrastructure, il serait important pour les autorités de veiller à ce que leur financement préserve la viabilité de la dette et limite les risques budgétaires. Et des les inviter au renforcement de la gestion des investissements publics, par le biais d’une hiérarchisation rigoureuse des projets et d’un cadre de gestion de projet amélioré, ainsi que la surveillance et le suivi des entreprises d’État et des autres entreprises parapubliques pour atteindre cet objectif.

Avec un taux de croissance du PIB de 2,7 %, l’année 2016 avait été particulièrement difficile pour le Malawi, en raison de la sécheresse. L’économie s’est relevée en 2017, avec un taux de croissance de 4,5% et une projection de la croissance à 5% pour l’année 2018 (FMI). Du côté des prix, l’inflation annuelle moyenne s’établit +7,8% en février 2018 (après +11,6 % en moyenne en 2017).

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here