Hommage: adieu Baye Dame Wade

0
Baye Dame. Un sourire éternel d'un homme généreux et discret.

Fondateur du journal Réussir Business au milieu des années 2000, Baye Dame s’en est allé, jeudi 21 février à Dakar, comme il a vécu, dans la discrétion extrême. Depuis Carthage l’africaine où nous nous trouvions en apprenant la terrible nouvelle, nos hommages vont à l’homme, au patron de presse, au père, à l’époux et au citoyen exemplaire qui a toujours su conjuguer son métier avec art et responsabilité.

Déclinant la chasse au scoop et aux faits divers qui fleurissent dans les médias sénégalais et africains en général, Baye Dame avait tracé son sillon dans la presse stratégique, celle qui se réclame d’une utilité sociale, celle qui refuse d’abdiquer face à la violence des fake news. L’ancien chef de desk du défunt Nouvel Horizon laisse en legs au Sénégal et à l’Afrique un magazine de renommée, “Réussir Business”, qui constitue une référence et une source d’inspiration pour la presse économique.

Membre de la famille de Serigne Abass Sall de Louga, Baye comme on le surnommait était “humble, pieux, courageux, bon, et très généreux”, comme écrit Amayi Badji” dans Réussir. Des traits de caractères que nous, journalistes, pouvons témoigner dans nos nombreuses pérégrinations et rencontres à Casablanca, Lomé et le long des allées du Parc de Hann Maristes, où l’on parlait souvent de presse et d’économie.

A sa famille, ses amis et ses collègues, la rédaction de Financial Afrik présente ses condoléances les plus attristées. Adieu Baye Dame. Que la terre de Nguick (région de Louga) te soit légère. Que Réussir Business vive et poursuive son ascension en s’inspirant des valeurs humaines élevées que tu répandais autour de toi.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here