Burkina : la croissance estimée à 6 % en 2018 par le FMI

0
Roch Marc Christian Kabore, président du Burkina Faso

Par Valérie K.

Dans un communiqué publié le 8 janvier 2019, le Fonds monétaire international (FMI) a indiqué que la croissance économique devrait se stabiliser à 6 % en 2018, contre 6,3 % en 2017 et 5,9 % en 2016.

L’économie du pays s’est montrée très résiliente face à des problèmes de sécurité considérables au cours des deux dernières années, indique-t-on. L’activité est portée par une politique budgétaire expansionniste, notamment une augmentation des dépenses d’équipement en 2017.

Le FMI a aussi évoqué que l’inflation s’est établie à 2,1 % sur un an fin décembre 2017 et est restée à ce niveau en 2018.

Par ailleurs, l’institution prévoit une révision à la baisse des perspectives, principalement en raison de la menace de nouvelles attaques terroristes qui pourraient peser sur l’activité minière et le tourisme, ainsi que des tensions et des troubles sociaux de nature à compromettre la perception des recettes et accentuer la pression sur les dépenses courantes.

Dans un récent communiqué daté 21 décembre 2018, le conseil d’administration du FMI a autorisé le décaissement d’environ 25,1 millions USD au pays au titre de la Facilité élargie de crédit (FEC). Le programme appuyé vise à créer un espace budgétaire pour les dépenses prioritaires en renforçant la mobilisation des recettes, en limitant les dépenses courantes et en améliorant l’efficacité des investissements publics.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here