Ghana : 5 banques au cœur d’une opération de sauvetage

0
Ken Ofori Atta, ministre des Finances du Ghana

Par Cédric T.

Dans un communiqué daté du 6 janvier 2019, le gouvernement ghanéen a annoncé un programme spécial en faveur de cinq (5) banques commerciales n’ayant pas réussi à respecter le capital minimum requis par la banque centrale (BoG) avec effet au 31 décembre 2018.

Selon Ken Ofori-Atta, le ministre des Finances, la nouvelle entité dénommée Ghana Amalgamated Trust (GAT) soutiendrait les banques locales solvables et bien gérées, mais qui rencontraient des difficultés pour respecter les nouvelles exigences définies par la banque centrale – cette dernière a notamment porté le capital minimum déclaré de 150 millions à 400 millions de Ghana Cedis -.

Il s’agit notamment de la Banque agricole de développement (ADB), la Banque nationale d’investissement (NIB), OmniBank Ghana Limited / Banque Sahel Sahara Ghana (OmniBank / BSIC), Universal Merchant Bank (UMB) et Prudential Bank. Ces institutions ont été déterminées sur la base de leur solvabilité, de leur propriété locale, de leur capitalisation minimale de préinvestissement de 120 millions de Ghana Cedis et d’une évaluation indépendante, indique-t-on.

Selon le ministre des Finances, l’objectif est de collecter des fonds auprès du secteur privé, principalement des fonds de pension, pour aider ces banques à terminer le processus.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here