Accra prend des mesures en cas d’une sortie du programme du FMI

0
Ken Ofori Atta, ministre des Finances du Ghana

Par Valérie K.

Le parlement ghanéen a approuvé le 23 décembre 2018, le projet de loi sur la responsabilité financière présenté par le gouvernement pour maintenir la discipline fiscale à l’abandon du programme du Fonds monétaire international (FMI).

«En quittant le programme du FMI cette année, nous voulons nous assurer que les investisseurs sont à l’aise et que nous gérons bien notre économie», a déclaré Ken Ofori Atta, le ministre des Finances, convaincu que le texte guidera également toute personne qui prend en charge la gestion de l’économie du Ghana pour éviter de la plonger dans une crise.

Lors d’une visite les 17 et 18 décembre derniers dans le pays, Christine Lagarde, directrice générale du FMI a déclaré que l’économie ghanéenne est à un meilleur endroit qu’elle ne l’était il y a deux ans, avec notamment une croissance soutenue d’environ 5% en moyenne entre 2015 et 2018 (et plus de 6% en 2017-2018) et un excédent primaire en 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here