Par Valérie K.

Le Fonds monétaire international (FMI) a achevé la troisième revue du programme économique du Gabon, ce 19 décembre 2018. L’examen de l’accord a permis le décaissement immédiat d’environ 99 millions de dollars au pays au titre du mécanisme élargi de crédit.

Le montant total de décaissement en faveur du Gabon est ainsi porté à 395,9 millions de dollars. Selon le FMI qui a salué « les performances du Gabon », les autorités ont pris des mesures importantes et difficiles pour maintenir le programme sur les rails malgré les élections législatives d’octobre 2018.

« Cependant, la reprise économique reste fragile et un nouvel assainissement budgétaire et des réformes décisives sont nécessaires pour parvenir à une croissance forte et durable », précise Mitsuhiro Furusawa, le directeur général adjoint du Fonds.

Et de poursuivre que les autorités se sont engagées à « poursuivre l’assainissement budgétaire propice à la croissance », ce qui « nécessite la mise en œuvre résolue de mesures visant à accroître les revenus non pétroliers et à contenir les dépenses non prioritaires, tout en protégeant les dépenses sociales et d’investissement ; l’amélioration de l’exécution budgétaire et de la gestion des recettes pétrolières, ainsi que l’amélioration de la gestion de la trésorerie et de la dette sont également des priorités ».

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here