L’absorption de la dette d’Eskom par l’Etat sud-africain pourrait entrainer une hausse de 2 % du taux d’endettement global (Moody’s)

0
dav

Par Cédric T.

L’agence de notation Moody’s a indiqué vendredi 14 décembre que la demande de la compagnie d’électricité publique Eskom au gouvernement de reprendre une partie de ses dettes pourrait entraîner une hausse de 2 % du taux d’endettement global du pays.
En effet, la société avait souhaité, la semaine dernière, que le gouvernement absorbe 100 milliards de rands 6,3 milliards d’euros de sa dette – sur un total de 26,3 milliards – pour envisager une sortie de crise.
En réponse, le ministre des Finances Tito Mboweni l’avait appelée à se financer sur le marché des obligations, craignant lui aussi que cette option « risque d’aggraver la situation de la dette publique ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here