Côte d’ivoire : le FMI prévoit une baisse du taux de croissance sur la période 2018–2019

0
Les perspectives économiques du pays restent robustes, avec une croissance projetée à environ 7,5 % en 2018–19 selon le FMI

Le taux de croissance  de la Côte d’ivoire va connaitre une baisse sur la période 2018-2019 d’après les prévisions du Fonds monétaire international (FMI) annoncées jeudi 13 décembre.

« Les perspectives économiques du pays restent robustes, avec une croissance projetée à environ 7,5 % en 2018–19 », indique l’institution dans un communiqué publié à l’occasion de l’achèvement des quatrièmes revues des accords au titre de la facilité élargie de crédit et du mécanisme élargi de crédit en faveur de la première puissance économique de l’Uemoa. Pour 2017, le Fonds avait noté une hausse de 7,8% du PIB, « nonobstant la chute des cours du cacao et les revendications sociales ».

Se réservant de commenter ses prévisions, le FMI indique, dans son communiqué, que le déficit budgétaire du pays « devrait converger vers la norme régionale de l’UEMOA de 3 % du PIB en 2019 ». Ceci, ajoute-t-il, nécessitera des mesures supplémentaires d’accroissement des recettes et de limite des dépenses tout en préservant les dépenses pro-pauvres.

A noter que le pays qui vise l’émergence d’ici 2020 a atteint des sommets en 2012 (10,7 %) et en 2015 (9,2 %), et a enregistré, en 2017, le deuxième taux de croissance le plus rapide en Afrique subsaharienne et le quatrième au niveau mondial.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here