La Banque mondiale offre un Carrier Hotel au Togo

0
Le président togolais Faure Essossimna Ganssingbé, accompagné d’Hawa Cissé Wagué, la représentante-résidente de la Banque mondiale au Togo, lors de la pose de la première pierre pour la construction du data center « Carrier Hotel ».

Par Valérie K.

Le président togolais Faure Essossimna Ganssingbé a effectué, lundi 3 décembre, la pose de la première pierre pour la construction d’un Carrier hôtel, le tout premier centre de données au Togo. L’infrastructure est financée par la Banque mondiale dans le cadre du Plan régional ouest-africain de développement des infrastructures de communications (WARCIP).

Elle va nécessiter un investissement de 15,3 millions d’euros, et ses travaux devront prendre fin dans 15 mois à compter de janvier 2019. Selon la ministre des Postes et de l’Économie Numérique, Cina Lawson, il s’agit d’« une véritable opportunité pour le Togo, qui permettra au pays d’améliorer considérablement le quotidien de ses citoyens grâce à l’hébergement de contenus locaux qui seront accessibles de manière quasi instantanée au moyen de l’infrastructure du point d’échange internet qui est déjà opérationnel ».

Selon les informations officielles, le Carrier Hotel sera un bâtiment qui comprendra des salles d’hébergement de serveurs informatique, d’un atelier d’énergie solaire, d’un bâtiment administratif et d’un dispositif électrique sécurisé couplant des groupes électrogènes.

Le programme WARCIP vise à étendre et à améliorer la connectivité et à rendre plus performante les communications électroniques dans les pays de l’Afrique de l’Ouest.  Il est conçu pour permettre aux pays de la région d’accroître la couverture géographique des réseaux à large bande et de diminuer les coûts des services de communication.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here