Heureux comme le lauréat du Prix BOAD

0
Le togolais Yao Azoumah, ici au centre, entouré de Christian Adovelande, président de la BOAD et de Bassary Touré, vice-président de l'institution.
Le Meilleur Projet Innovant dans le domaine des énergies renouvelables a été primé en marge de la célébration des 45 ans de la Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD).

Ainsi, le togolais Yao Azoumah a été récipiendaire du prix de 30 millions de Franc CFA pour son projet « Groupes électro solaires KYA-SoP ». Cette startup créée en 2015 propose de passer d’un système centralisé de fourniture d’électricité très onéreux avec des réseaux électriques à un système décentralisé (individuel ou communautaire), beaucoup plus accessible financièrement à l’aide des armoires mobiles hybrides standardisées à travers les groupes électrosolaires KYA- SoP.
Titulaire d’un doctorat en Énergies Renouvelables, l’heureux lauréat bénéficiera en outre d’un séjour de 6 mois et d’un cursus d’une semaine au centre de l’entrepreneuriat de l’université technique du Danemark, une institution qui accompagne les start-up jusqu’à maturation de leurs projets.

Fiche technique du projet primé

Le projet « Groupes électrosolaires KYA-SoP », KYA-Energy Group propose de passer d’un système centralisé de fourniture d’électricité très onéreux avec des réseaux électriques à un système décentralisé (individuel ou communautaire), beaucoup plus accessible financièrement à l’aide des armoires mobiles hybrides standardisées à travers les groupes électrosolaires KYASoP®.

Les groupes électrosolaires KYA-SoP® aspirent à se positionner sur le marché de l’accès aux services énergétiques comme des produits solaires à forte valeur ajoutée pouvant impacter considérablement le vécu des populations. Il s’agit de promouvoir des systèmes plus viables que les systèmes classiques de fourniture d’électricité, les groupes électrosolaires KYA-SoP® veulent se démarquer en se basant sur le modèle technologique et celui économique des téléphones portables qui ont connu un succès retentissant en Afrique subsaharienne, pourtant l’une des régions les plus pauvres au monde.

 

 

Conçus, assemblés et commercialisés par KYA-Energy Group, jeune entreprise togolaise à vocation sous régionale, créée en juillet 2015 et basée à Agoenyivé, Lomé, Togo, les groupes électrosolaires KYA-SoP sont standardisés en (06) gammes dont trois (03) gammes pour les ménages avec des puissances allant de 1kVA à 5kVA et trois autres gammes pour les PME/PMI de puissance allant de 5kW à 10kW. Les KYA-SoP sont assemblés localement et peuvent faire l’objet d’une économie d’échelle via une semi industrialisation ou une industrialisation complète, ce qui est l’objet du présent projet. De plus, ils sont écologiques, compactes et mobiles. Ils sont essentiellement destinés aux ménages, aux institutions publiques / privées, aux PME/PMI ainsi qu’aux ONGs de tous les pays africains notamment ceux de l’espace UEMOA.

 

Dans le cadre du présent projet, l’ambition est de passer à la semi-industrialisation des KYASoP par la mise en place d’une ligne d’assemblage local pour une production de 1000 unités de KYA-SoP (toutes catégories confondues) dès la première année. Grâce à ce projet, plus de 150 emplois directs et plusieurs dizaines d’emplois indirects seront créés et plus de 30 000 ménages auront accès à l’électricité en moins de cinq (05) années de production. Le projet permettra également d’éviter sur les cinq premières années, l’émission de 3 429 tonnes Eq-CO2, soit l’équivalent de 136 000 arbres plantés.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here