Côte d’Ivoire : James Clayton et Abou Touré à la tête de la BHCI

0

Le premier conseil d’administration de la BHCI, réuni le 30 octobre dernier, a élu James Clayton et reconduit Abou Touré respectivement comme président du conseil d’administration (PCA) et directeur général.

James Clayton, PCA du canadien Westbridge Mortgage Reit, qui a repris la banque publique en janvier 2018, est un banquier canadien jouissant d’une quarantaine d’année d’expérience. Il a notamment été fondateur et dirigeant de deux institutions financières de crédit immobilier (Resmor Trust et Moncana Bank) revendues avec succès à de grands groupes.

Le banquier canadien James Clayton, le nouveau président du conseil d’administration de BHCI

Directeur général de la BHCI depuis janvier 2016, Abou Touré, un ancien de l’agence UMOA-Titre, avait réussi processus de privatisation de la BHCI et été reconduit une première fois par l’acquéreur. « M. Touré a réussi à stabiliser en deux ans une banque auparavant en difficulté des années durant, tout en préservant la paix sociale dans les rangs des employés. C’est un honneur pour nous que M. Touré ait accepté de surseoir à son départ à la retraite pour servir » s’est satisfait James Clayton.

Abou Touré, le directeur général de BHCI, bénéficie toujours de la confiance des nouveaux acquéreurs

Au cours de ces derniers mois, Westbridge a entamé le rebranding de la banque avec  une nouvelle identité et une « refonte de ses processus internes d’attribution de crédit » pour son repositionnement sur le marché.

Notons que lors de son assemblée générale, il a été convenu d’un plan de recapitalisation de l’établissement en vue d’augmenter ses fonds propres, se conformer à la réglementation bancaire et de « financer son expansion régionale de 2019 à 2021 ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here