Afrique du Sud: VBS Mutual Bank, politiquement exposée

0
Jacob Zuma n'en a pas encore fini avec les tribunaux sud-africain.

Les personnes politiquement exposées (PEPs)  constituent des risques majeurs pour les banques. La sud-africaine  VBS Mutual Bank, en redressement depuis mars 2018,  l’aura  appris à ses dépends.

L’institution avait accordé à l’ancien président sud-africain Jacob Zuma, un crédit hypothécaire de  8,5 millions de rands (1 rand = 0,06 euros), cela au moins neuf mois avant la signature des documents attestant de la garantie du prêt.

En septembre 2016, Zuma a utilisé cette obligation pour rembourser une partie des fonds publics utilisés dans la réfection de sa réfection. La   Cour constitutionnelle l’avait alors  contraint de rembourser  des frais hors normes utilisés dans cette rénovation dénoncée par les sud-africains. Le crédit hypothécaire accordé à Zuma a été qualifié de “transaction fictive” dans les documents judiciaires soumis à la Cour suprême d’appel.

L’ancien président Jacob Zuma n’a commencé à rembourser son prêt de 7,8 millions de qu’après la mise sous redressement  de VBS Mutual Bank en mars dernier.

Véritable symbole des dérives de la Nation Arc en Ciel en matière de gouvernance,  VBS Mutual Bank aurait été pillée par 50 personnes et organisations selon un rapport publié mercredi dernier par la banque centrale sud-africaine (South African Reserve Bank).

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here